[Débat] Construire une Némesis dans votre histoire

#1
Si vous écrivez une histoire en suivant les codes de bases d'un scénario, vous avez forcément un gentil et donc un méchant. le bien ne peut exister sans le mal, c'est bien connu (en tout cas si on reste dans le vite fait).

La question du débat est en fait assez vaste, que cherchez-vous à faire avec une Némésis ? Qu'es-ce que vous aimez chez lui/elle ? Doit-elle forcément respecter le schéma d'auto-destruction basique (je vais développer plus bas, calmez-vous) ?

Moi, quand j'écris un "méchant", il doit être charismatique, j'ai envie qu'on se souvienne de lui, qu'on l'adore, qu'on le haïsse. Tout dépends en fait de l'objectif que je lui fixe, et comme dans une histoire, une seule Némésis ne me suffis pas, je cherches à en créer deux ou trois différentes. Par exemple dans mon histoire en cours d'écriture, on a le personnage de Wyatt Grimfold qui est sensé apparaître tardivement dans l'histoire. J'ai réfléchis par exemple au fait que toutes ses premières interactions se fasse par le biais d'un autre personnage, lui, personnellement ne se déplace pas pour "si peu". Mais je ne voulais pas non plus faire le méchant "méchant" car il n'est pas gentil, non... il me semble plus que normal que je lui écrive une morale, un code éthique. Au final on considère comme Némésis l’ennemie du héro, il n'est pas obligé d'être un connard qui veut voir bruler des enfants xD
Je l'ai construit comme quelqu'un de calme, de raisonné, de sage. Mais aussi fou, et c'est cet écart entre sa sagesse, sa logique et sa folie qui m'intéressait au départ. Un personnage refusant de voir un enfant privé de sa famille (car il a perdu sa famille lors d'un incendie), mais, souhaites être considéré comme une sorte de dieu par les hommes qu'il juge comme inférieur. Mais, il reste tout de même un homme prêt à aider son prochain. Il a des valeurs mais a une vision de ce que devrait être le monde qui fait de lui un type extrêmement dangereux.

Pour ce qui est du schéma d'auto-destruction, alors déjà c'est quoi ? Bha prenez Voldemort, ce mec est l'exemple parfait. Il tue la famille d'Harry Potter, rate sa tentative de meurtre sur cet enfant... Plus tard c'est Harry Potter qui le tue, la boucle est donc bouclée.
Bha c'est un peu le principe du Shéma. T'as un méchant, un peu con en général, qui va s'acharner contre le héro car il pense que c'est une menace. Et donc le héro arrive à vaincre le méchant pour se défendre et du coup par la force des choses on s’aperçoit que si la peur du gars s'est réalisé c'est uniquement car il est allé emmerder le héro... C'est complètement con, mais ça se voit de temps en temps. Mais ça permet de boucler la boucle dans une histoire.
Es-ce que je le pratique ? Oui, et à deux reprises dans mon histoire, car ce genre de scénario ouvre pleins de portes et permet de faire des fois des trucs sympas quand c'est bien exploité. Ce que j'aimerais éviter, c'est que ça soit trop flagrant.

Re: [Débat] Construire une Némesis dans votre histoire

#2
Il existe aussi un autre type de Némésis : Le traître.
Premièrement décrit comme un allié ou un ami, l'on s'y attache, découvrant son histoire, ses peurs, ses joies, ses peines, ses qualités, ses défauts, donc une personne attachante. Puis, dans une seconde phase, il trahis le(s) héros, soit parce qu'il avait un double rôle ou simplement parce qu'on l'a menacé ou même soudoyé. Et ainsi on peut en faire un "Arch-Nemesis" (je n'ai pas trouvé de traduction française, désolé, mais c'est le grand méchant) dans le cas où il avait un double rôle, bien que les possibilités soient larges. On peut aussi en faire un ennemi de toujours, un simple voleur, ou que sais-je encore !
Mais dans tous les cas on découvre une autre personne. Malin, intelligent, manipulateur, voilà ce qu'était le vrai méchant, ce qui force à le haïr mais à l'aimer d'une certaine façon, ainsi sa mort nous fait de l'effet, que ça soit positif ou négatif. De plus, le traître aura eu la chance de connaître de près les héros, et donc de connaître leurs faiblesses et de les exploiter à son avantage.
Je suis désolé mais moi je ne peux pas donner d'exemple dans mes œuvres, le spoil étant nécessaire... Mais il est facile d'imaginer un tel ennemi.
Vivez votre univers comme votre vie, il en deviendra réel.

Re: [Débat] Construire une Némesis dans votre histoire

#4
L'Arch Nemesis désigne le "méchant ultime", donc son utilisation est très diverse, mais je suppose que tu voulais parler du "traître". En effet, si le type de Némésis dont tu parles manipule comme bon lui semble les deux côtés, alors ça en fait un ennemi redoutable. Après-tout, la victoire est bien plus simple lorsqu'on manipule les deux camps...

Après il y a le méchant "non maîtrisable" que je trouve intéressant mais rarement exploité à son avantage. Que ça soit un fou, un psychopathe, une sorte de catastrophe, un vengeur, ou autres, ce type de personnage finit souvent comme un pion aux mains du Némésis qui ne va pas hésiter à "l'envoyer au front" pour s'en débarrasser. Sinon il finit par se libérer des mains du Némésis en éliminant tout sur son passage, et souvent violemment, mais sans raisons la plupart du temps... C'est pour ça que ce type de personnage est à double tranchant, mais sacrément intéressant lorsque l'on sait l'utiliser !
Vivez votre univers comme votre vie, il en deviendra réel.

Re: [Débat] Construire une Némesis dans votre histoire

#5
Bha mon perso n'est pas l'Arch-Nemesis du coup puisque que l'Arch-Némésis n'apparait qu'après (ou le deviens plus tard) xD
Mon perso, Edwin Anton est juste un homme d'affaire habile avec les mots qui a des objectifs que personnes ne connait. il manipule tout le monde, il se sert des objectifs des autres comme appuis pour atteindre son objectif perso. Il est effectivement redoutable, mais ce qui est intéressant avec lui, c'est qu'il n'est pas cruel, il considère juste qu'il faut faire ce qui est nécessaire pour gagner. En soit il est pas mauvais, ce sont ses actions qui en font une mauvaise personne en fait.
Je sais pas si je suis clair sur mes explications.

Re: [Débat] Construire une Némesis dans votre histoire

#8
Un homme aimant donc "porter des gants". Il est charismatique, noble, élégant, il se sert des arguments des plus faibles à son avantage, mais les rejettes par la suite. Il fonde sa propre justice sur le sang des gens. Pour lui "la fin justifie les moyens". Cela cache peut-être un passé qu'il redoute, ou inversement, qu'il regrette. Sombre et ambitieux, il n'hésite pas à tuer même les êtres les plus proches de lui afin d'assouvir ses objectifs. Ai-je tort ou j'ai raison ?
Vivez votre univers comme votre vie, il en deviendra réel.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron