Re: [Débat] Fixez vous des limites à votre imagination ?

#2
Je pense personnellement que non. J'ai dans l'idée d'écrire quelques scènes assez trash dans mon livre, mais je n'y suis pas encore arrivé. Après je ne voudrais pas qu'en lisant mon histoire, les lecteurs se disent "c'est trash juste pour être trash", et qu'il n'y ait rien derrière.
Pour le côté immorale je ne pense pas non plus, j'ai d'ailleurs très envie d'écrire des nouvelles dans ce genres.
Modérateur

Re: [Débat] Fixez vous des limites à votre imagination ?

#4
Mansuz a écrit :Hello !

Est ce que vous vous fixez des limites dans l'écriture ?
Une idée, trop trash, trop hard, immorale vous fait peur ?
Parfois avez vous l'impression d'écrire quelque chose de pas "correct" moralement ? Qui va à l'encontre des règles de notre société ?
Tu sais à travers Valentin & Thomas (Tome I & II) j'ai abordé :

- la maltraitance envers mineurs ou descendants (mère sur fils)
- réseau de prostitution et de pédophilie
- mort d'un mineur
- drogue, alcool
- plan
- viol

Et j'en passe .. Alors non, je n'ai aucune limite ni hard ni morale. Mais je pense que pas mal de lecteurs le diront : toujours avec l'art et la manière de dire les choses.

Autrement dit, une scène érotique n'est pas vulgaire si elle est romantique et amoureuse. A l'inverse une scène violente est le plus concret possible, sans être gore.
Modifié en dernier par Theo Eberhardt le dim. 28 août 2016 16:09, modifié 1 fois.

Re: [Débat] Fixez vous des limites à votre imagination ?

#5
Je ne me fixe aucune limite pour ce qui est de l'écriture de mes récits, et même si je le voulais, ce serait plus fort que moi tant mon imagination est fertile.
Pour ce qui est du reste, et là je rejoins Théo encore une fois ;) , il faut avoir l'art et la manière de dire les choses.

Comme dit le dicton, on peut tout dire, ou en l’occurrence écrire, tout dépend de la façon de le tourner :)

Re: [Débat] Fixez vous des limites à votre imagination ?

#6
Pas de limite de mon côté dans les scènes et les fait. Il faut ensuite choisir ce que l'on écrit de la scène pour qu'elle soit comprise le mieux possible, que, malgré les messages difficile à faire passer, elle ne dégoute pas le lecteur. Comme le dit Theo, comme le souligne mimimunoz, tout est dans l'art et la manière de tourner les choses...
Tat, de Cestdoncvrai.

Ma présentation est !
J'ai 4 oeuvres référencées sur la plateforme :
- Camil.
- Melody, huit ans, deux vampires et l'apocalypse
- Bienvenue au Mordret's Pub Tome 1 & 2
- Les résistants

Re: [Débat] Fixez vous des limites à votre imagination ?

#7
Cestdoncvrai_tat a écrit :Pas de limite de mon côté dans les scènes et les fait. Il faut ensuite choisir ce que l'on écrit de la scène pour qu'elle soit comprise le mieux possible, que, malgré les messages difficile à faire passer, elle ne dégoute pas le lecteur. Comme le dit Theo, comme le souligne mimimunoz, tout est dans l'art et la manière de tourner les choses...
A l'inverse, me concernant en tout cas, moi cela m'importe peu. C'est surtout par rapport à moi, l'image que je veux donner de la scène. Si c'est une scène dégoutante, elle le sera. Mais elle ne sera pas dégoutante par un mauvais choix de mots, c'est ce que je voulais dire :)
Modifié en dernier par Theo Eberhardt le dim. 28 août 2016 22:23, modifié 1 fois.

Re: [Débat] Fixez vous des limites à votre imagination ?

#8
Je me suis mal exprimer, pardon :-/
Le dégoûter dans le sens lui inspirer le dégoût, si ça a du sens dans le message que je veux porter, bien sur, aucune hésitation.
Le dégoûter au point qu'il ferme le livre et n'y revienne jamais : là j'ai un problème :) Parce que si le lecteur referme son livre, il n'entend pas ce que je voulais dire par delà la scène :)
Tat, de Cestdoncvrai.

Ma présentation est !
J'ai 4 oeuvres référencées sur la plateforme :
- Camil.
- Melody, huit ans, deux vampires et l'apocalypse
- Bienvenue au Mordret's Pub Tome 1 & 2
- Les résistants

Re: [Débat] Fixez vous des limites à votre imagination ?

#9
Yeah ! Merci pour vos retours et ça me rassure :) Car parfois, j'ose écrire des trucs ignobles.

Dans mon roman sur wattpad, il y a un passage affreux :
https://www.wattpad.com/259708979-l%27h ... C3%B4le-et

Parfois je choque mes lecteurs. Peut être qui certains ont stoppé la lecture à cet endroit :/
à vrai dire, c'est le personnage qui est comme ça, mais bon juste l'écrire ça brasse. On se demande si imaginer ça c'est normal ?
Image

Re: [Débat] Fixez vous des limites à votre imagination ?

#10
Mansuz : Je viens de lire ton "passage affreux" et, peut-être que c’est moi qui ai un grain, mais il ne m’a pas choqué du tout ^^' Après, je n’ai pas lu ton histoire en entière donc je n’ai identifier aucun perso. Ce n’est peut-être pas dans ton habitude non plus d’écrire de telles scènes et, par conséquent, tu as pu choquer/surprendre tes lecteurs avec un chapitre plus trash. Mais en toute honnêteté, je t’ai trouvé plutôt soft. J’en viens même à me demander si tu n’as pas été dans la retenue en l’écrivant. C’est aussi, et certainement, l’effet d’un chapitre court où les sentiments/sensations/détails ne sont pas pleinement développés.

Me concernant, j’écris ce que j’ai à écrire sans vraiment freiner mon imagination. Si, dans l’histoire, je dois décrire un cadavre éviscéré ou un meurtre d’enfant, je le ferais seulement si cela apporte du bon dans l’intrigue. Il ne faut pas que ça sorte de nulle part non plus.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités