Le café du philosophe

#1
Heyyyyyy petits Wattpadiens! Ça fait un an que je n'ai pas remis les pieds ici et je trouve que ça a bien changé (je me perds un peu d'ailleurs, mais j'aime l'aventure hihi)
Je vous propose une discussion qui peut partir loin. Je vais poser une question philosophique et vous y répondrez. Ensuite, vous poserez à votre tour une question philosophique et ainsi de suite. Vous voulez du débat, de l'intelligence, du zinzin et de la pensée? Venez philosopher avec moi!
3, 2, 1, philosophez!


question: La culture humaine va-t-elle à l'encontre de la nature?
"J'ai plus envie de mourir qu'un suicidaire" citation de moi-même.

Re: Le café du philosophe

#2
Ouuuhhhhh SisterSherlock ça fait un bail dis-moi !

La culture humaine va-t-elle à l'encontre de la nature?

Oui.
Allez au revoir !

Non plus sérieusement, je ne vois pas ça vraiment comme de la philosophie mais plus comme une question sociétale dans le sens où ça concerne "notre god damn société". Du coup je pense que oui, elle va à l'encontre de la nature car notre culture est basée aujourd'hui sur la vitesse. On se perds dans cette frénésie de plus en plus poussée, on ne prends plus le temps de penser, il faut agir vite, il faut consommer.
Bref on va tellement vite jusqu'au point de fucker littéralement nos ressources au point qu'on commence à en ressentir le revers sur les énergies fossiles notamment, ou encore nos rivières polluées etc...

"Et le rapport avec la culture alors ?"

Bha simplement que notre culture basée sur la vitesse, l'argent et l'orgueil nous paralyse tout simplement dans une planète mourante. On va quand même pas demander aux multi-nationales de faire attention, attendez, l'argent ne rentre pas comme ça :p


Ma question philosophique : La morale doit-elle primer sur la survie ?

Re: Le café du philosophe

#3
Dyrioooooooooon oui ça fait longtemps! ça fait zizir de te revoir haha ^^
Je suis tout à fait d'accord avec ta réponse! La culture des Hommes détruit peu à peu la Terre qui nous porte, mais je me dis en même temps que la Terre a besoin des Hommes pour aussi la cultiver, car dans le mot culture, nous pouvons penser aux industries, aux usines et aux voitures mais aussi à l'agriculture, aux élevages etc.. Je suis mitigée ^^
Pour répondre à la question, je pense que la survie doit primer sur la morale. Dans le cas contraire, la morale servirait à quoi si on ne survit pas? Par contre, si la morale peut servir à la survie... Mais c'est autre chose! Par exemple ta signature. Ton bonhomme qui fait face à l'apocalypse zombie n'a pas le temps de primer la morale sur sa survie. Tout ce qu'il peut faire, c'est "buter" les zombies qui arrivent droit sur lui, il n'a pas le temps de se poser des questions. Mais après, qu'est-ce que tu entends par "morale"? ça peut aussi jouer sur le sens que tu donnes à ce mot haha!

QUESTION: Devrions nous créer une langue universelle ou préserver les différentes cultures afin de favoriser l'échange?
"J'ai plus envie de mourir qu'un suicidaire" citation de moi-même.

Re: Le café du philosophe

#4
Holà, messieurs dames.

Je considère que non, créer une langue de toute pièce serait terrible. Ce serait du forcing social qui serait donc peu accepté, contesté et donc fragilisé, mais en outre, suivant les personnes qui seraient diligentées pour le faire, cela pourrait radicalement changer notre société unilatéralement. Il suffit de lire 1984 d'Orwell ou même de regarder Premier contact pour se rendre compte de la force du langage qui est partie intégrante de la pensée. On pourrait aussi se référer à certaines cultures africaines (si ma mémoire est bonne) qui ont développées un instinct pour trouver les points cardinaux car leur culture se repèrent par-rapport à ceux-ci plutôt que par-rapport à des notions de gauche et de droite. Le langage a une force souvent négligée, et sa pluralité est peut-être ce qui a permis à l'humanité d'arriver aussi loin, grâce à des schémas de pensée radicalement distincts. Une langue, tu l'as dit, c'est une culture, une Histoire et une identité. Or l'identité est essentielle, encore plus aujourd'hui où les masses s'uniformisent malgré elles. Cependant, identité ne signifie pas nécessairement fermeture, et apprendre une autre langue sera toujours d'un profond enrichissement.

QUESTION : La religion est-elle vraiment un mal ?

Re: Le café du philosophe

#5
Hey!

Réponse: La religion est un mal pour celui ou celle qui la méprise. Qu'est-ce qu'une religion? C'est une éducation, un comportement basés sur une croyance très forte. La religion doit être personnelle, c'est-à-dire entre le croyant et son (ou ses dieux) Dieu. Quel mal y'a t-il de voir une femme voilée dans la rue? Beaucoup pourraient dire qu'elle est soumise. Oui elle est soumise, mais pas à l'Homme, à son Dieu. Hors, si l'Etat lui interdisait de porter le voile, elle serait alors soumise à l'Homme puisque l'Etat est une loi terrestre et non divine. La religion est personnelle, et personne n'est en droit de la juger. Celui qui s'en sert pour assouvir ses besoins personnels (exemple avec daesh qui se sert de l'islam pour tuer) , celui qui la critique sans en prendre connaissance (exemple ceux qui critiquent le voile) et celui qui l'impose à quiconque par la violence peuvent transformer la religion en mal, mais la religion même est loin d'être un mal, mais un entretien de l'âme.

QUESTION: L'animal devrait-il avoir des droits comme l'Homme?
"J'ai plus envie de mourir qu'un suicidaire" citation de moi-même.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité